En la cathédrale Saint André du diocèse de Yopougon, le Samedi 12 Janvier 2019, une merveille s’est opérée dans la vie dudit diocèse qui célèbre chaque année les ordinations. C’est un événement majeur de la vie du diocèse, non seulement par sa nature même, mais aussi parce que tous ceux qui le souhaitent peuvent y participer. C’est au cours de cette célébration riche de signification que le frère SERGE ANDERSON KONAN, religieux perpétuel de l’Institut Religieux Masculin Mère du Divin Amour a été ordonné diacre de la Sainte Eglise Catholique et est en service à la paroisse Saint Joseph Charpentier de Yopougon gare. Les élus du jour étaient au nombre de 07 dont 5 diocésains pour le ministère presbytéral et 2 pour le diaconat.

L’ordination ou sacrement de l’Ordre est « le sacrement par lequel la mission confiée par le Christ à ses apôtres continue d’être exercée dans l’Eglise jusqu’à la fin des temps ». C’est la célébration au cours de laquelle, un homme devient diacre ou (un diacre devient) prêtre ou (un prêtre devient) évêque en recevant le sacrement de l’ordre. Il est consacré au nom du Christ et reçoit la mission de conduire l’Eglise.

Le sacrement de l’Ordre comporte trois degrés distincts :

  • Le diaconat (diacre)
  • Le presbytérat (prêtre)
  • L’épiscopat (évêque)

Nous nous limiterons au diaconat qui est l’objet de cet article. Le diacre est ordonné pour exercer de façon spéciale dans l’Eglise et dans le monde le ministère du service. Par l’imposition des mains de l’évêque et de la prière consécratoire, le candidat aux ordres devient diacre. L’ordination confère un caractère sacré qui le lie ou unit le diacre au christ serviteur, l’évêque et le prêtre, au christ pasteur et tête de l’Eglise.

Son Excellence Monseigneur JEAN SALOMON LEZOUTIE, président de la cérémonie, centre son homélie sur le personnage de Jean le Baptiste, le précurseur. Il est nous exhorte à être des amis du Christ à l’exemple de Jean, un ami de l’époux. Il ne cherche pas à prendre la place de Jésus. Il est porte-parole de la voix mais n’est pas la voix. L’Eglise, aujourd’hui nous présente un modèle, un modèle d’humilité. Serviteur de Dieu, écoutez-moi bien : « Jean s’en tient à sa mission, celle de préparer le chemin du Seigneur ». Il met en exergue aussi la théologie de Jean le Baptiste par cette parole inscrite dans le livre de Jean 3, 30 : « Lui doit grandir, et je dois diminuer ».

En outre, il s’adresse aux futurs ordonnés pour le presbytérat en leur demandant de ne  jamais perdre de vue le modèle d’humilité et d’abaissement que l’Eglise nous présente. Aux nouveaux diacres, soyez ce que vous êtes c’est à dire serviteurs de tous.

Bon et fructueux ministère à vous.

Frère Léandre Marie